Mademoiselle

Publié le par ulfasso

Je me souviens des vanilles que vous aviez, tressées dans les cheveux
Il s’est imprégné en moi le délicieux son de votre voix qui doucement me traversait
Je ne saurais oublier ce sourire, ces yeux et cette délicate imperfection déposée sur votre front.

Publié dans moonbeam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
L'imperfection sur son front doit correspondre à la trace de ton baiser faussement romantique ... plus sérieusement " imperfection" ça craint c'est pas comme ça que tu vas séduire Vahiné, parce que si elle commence à faire l'inventaire des tiennes ; )) t'es pas dans la m...
Répondre